Mairie

La Mairie, bâtie en 1845 et rehaussée en 1911, présente une belle façade. A l’intérieur, on remarquera l’élégante salle des mariages et les très belles toiles marouflées de la salle du Conseil Municipal.
6 boulevard Carnot à Bourg-la-Reine

Eglise Saint Gilles

L’église Saint-Gilles-Saint-Leu fut construite de 1835 à 1837 dans le style néo-classique. Identifiable par ses quatre colonnes ioniques surmontées d’un fronton triangulaire, elle fut agrandie entre 1893 et 1897. On y trouve trois beaux tableaux de maîtres du XVIIIème siècle.
6 boulevard Carnot à Bourg-la-Reine

Villa Hennebique

Entre 1901 et 1903, l’ingénieur François Hennebique (1842-1921), expert et promoteur du béton armé, conçoit, dessine et construit cet immeuble en béton armé qui se veut une démonstration de toutes les possibilités qu’offre ce matériau dans le domaine de la construction. Conforme à la devise de l’ingénieur-architecte, « fleurs, lumière et aération », ce bâtiment étonne par son architecture : grande cour intérieure, baies vitrées, jardins suspendus et tour extravagante, tout attire le regard.
Ne se visite pas.
22, avenue Victor-Hugo à Bourg-la-Reine


Maison Dalpayrat

Le céramiste limougeaud Pierre-Adrien Dalpayrat (1844-1910) s’installe à Bourg-la-Reine dans les années 1880 et fait construire cette maison qu’il orne de ses propres faïences. Artiste internationalement reconnu, Dalpayrat exerce à Bourg-la-Reine avant de retourner à Limoges en 1906. Plus d’une centaine de ses œuvres sont exposées dans ce musée, ouvert en 2012.
Les visites guidées ont lieu le troisième samedi de chaque mois, de 10h à 12h et de 14h à 17h.
43 avenue du Général Leclerc à Bourg-la-Reine.

Villa Saint Cyr

Construite dans les années 1920 par un entrepreneur, Paul Carrière, cette villa, appartenant désormais à la ville de Bourg-la-Reine, comporte au premier étage une belle collection de pièces en céramique de Pierre-Adrien Dalpayrat (1844-1910).
Plusieurs salons de réception et salles de réunion peuvent être loués auprès de la mairie.

25 boulevard Carnot à Bourg-la-Reine 


Conservatoire à Rayonnement Départemental de musique, de danse, d’art dramatique de Bourg-la-Reine/Sceaux
11-13 boulevard Carnot à Bourg-la-Reine

Médiathèque François Villon

2-4 rue le Bouvier à Bourg-la-Reine

Char d’assaut

Char américain Sherman, souvenir de la libération de Bourg-la-Reine par la Division Leclerc, le 25 août 1944.
Place de la Libération à Bourg-la-Reine

Borne du "serment de Koufra"

Les bornes du « Serment de Koufra » matérialisent la «voie de la 2ème DB» empruntée par la 2ème division blindée du général Leclerc lors de la libération de la France : Débarquement en Normandie le 1er août 1944 à Saint-Martin-de-Varreville (Utah beach) ; Libération de Paris le 25 août 1944 ; Libération de Strasbourg le 23 novembre 1944.
167 avenue du Général Leclerc à Bourg-la-Reine

Eglise protestante

 Eglise évangélique luthérienne
26 rue Ravon à Bourg-la-Reine

Eglise de la Pentecôte

2 rue de la Sarrazine à Bourg-la-Reine

Cimetière paysager

Parmi tous les personnages connus qui sont passés ou ont vécu à Bourg-la-Reine, certains sont enterrés au cimetière communal. On y trouvera les tombes de Françoise Dolto, son fils Carlos, François Hennebique, Albin Michel, André Theuriet, Aldo Bartelletty-Daillion et bien d’autres. On y visite aussi la crypte du souvenir et la stèle Charles Péguy. Le célèbre mathématicien Évariste Galois, qui a vécu à Bourg-la-Reine, n’y est pas enterré. On y trouvera cependant un monument érigé à sa mémoire. 
27 rue de la Bièvre à Bourg-la-Reine